UN PILOTE D’ETUDE CONÇU POUR LA DIVISION "R&D" D’EDF DANS LE NUCLEAIRE

 

Après avoir conçu et mis au point, en 2007, un pilote de traitement d’eau très particulier, l’Office International de l'Eau (OIEau) a réalisé, en 2008, pour la Division Recherche et Développement (R&D) d’EDF, un pilote d’étude modélisant le circuit de refroidissement du condenseur d’une centrale nucléaire.

Ce pilote, construit en trois parties (skid), reproduit les différentes étapes du circuit : 

  • le bassin froid (alimentation en eau extérieure, stockage, adaptation des débits de boucle),
  • le réchauffage composé d’un système bouilleur-condenseur,
  • le refroidissement par aéroréfrigérant. Il permet ainsi de simuler les différents états de l’eau, au cours du processus de refroidissement. De nombreuses possibilités de réglages (débits, températures, temps de séjour, qualité d’eau, …) permettent de faire varier à souhait les conditions d’expérimentation 


L’exploitation de cet ensemble nécessite le contrôle d’un grand nombre de données, des interventions en temps réels sur les automatismes et l’enregistrement en continu de nombreuses mesures. L’OIEau a donc conçu et développé une application de supervision (sur la base du logiciel "TOPKAPI") de manière à sécuriser le fonctionnement du pilote et à créer une relation conviviale entre le système physique et les opérateurs. 


Ce "superviseur" gère également 3 autres équipements pour un total de 600 variables. Il permet en outre d’afficher en temps réel 160 courbes et de gérer 80 alarmes potentielles. Au-delà de cette réalisation, la collaboration avec la division R&D d’EDF s’est concrétisée par la fourniture et la mise au point de réseaux de mesures de qualité de l’eau, l’un sur le site de Nogent-sur-Seine, l’autre sur le site de Cattenom.

 

Lire l'article intégral en ligne "nouveaux pilotes pour la division Recherche et Développement d’EDF"