FORAGE PETROLIER : optimiser

L'exploitation des puits de pétrole n'est pas seulement l'apanage de grands noms du secteur tels que Esso ou Total Fina, mais aussi de compagnies moins connues. Lorsque les nappes de pétrole sont de qualité médiocre, il peut être difficile d'atteindre la rentabilité ; la supervision joue alors un rôle important, car elle permet d'optimiser la conduite du process, d'intervenir à distance, et de réduire les temps d'arrêt.

 

L'exemple qui suit illustre ces propos sur un plan général, notre client ayant préféré ne pas être cité. 

Le centre de traitement où se trouve TOPKAPI regroupe une dizaine de forages situés à proximité. Certains disposent de leur propre capacité de stockage ; le pétrole extrait est alors acheminé par camion citerne vers le centre de traitement. Les autres forages sont reliés directement par pipe line au centre de traitement.

La conduite de l'ensemble des installations est assurée par un poste de supervision TOPKAPI situé au centre de traitement. Les informations du process sont transmises à TOPKAPI par des automates de télégestion PERAX, en utilisant, à l'exception des informations locales, le réseau téléphonique public pour la transmission des données. Cette solution est en effet beaucoup plus économique que l'établissement de coûteuses lignes spécialisées.

 

Le couple automate de télégestion/superviseur TOPKAPI convient parfaitement a cette situation : sur alarme, l'automate établit une connexion avec TOPKAPI, et il stocke par ailleurs les informations d'historique qui, à chaque connexion, sont téléchargées, décodées et mises en forme par le superviseur.

Outre les traitements classiques assurés par le superviseur (surveillance des moteurs, pompes, vannes, niveaux de réservoirs, etc.), le système permet de contrôler de façon fine certains aspects du procédé.

 

Par exemple, il arrive assez fréquemment que les systèmes de pompage dans les puits soient défaillants sans que les dispositifs d'alarmes soient déclenchés : défaillance de pompe, fuite sur vanne ou clapet anti-retour par exemple. Ces anomalies sont décelées par l'analyse visuelle des courbes de remplissage des réservoirs ; des courbes de tendance ont été paramétrées dans le superviseur, rapprochant l'état de marche des pompes et le niveau des réservoirs de stockage. Lorsque les pompes sont en marche, le niveau des réservoirs doit croître de façon linéaire avec une pente toujours identique. Toute anomalie dans le profil de la courbe traduit un dysfonctionnement potentiel.

Autre exemple : un puits de pétrole fonctionne de la même manière qu'un puits artésien ; lorsque le débit de pompage est trop élevé, on finit par assécher le puits, le pétrole mettant un certain temps à s'écouler à l'intérieur des couches géologiques vers le forage.

Pomper dans le vide n'apporte pas de surplus de production, use le matériel et consomme de l'énergie.

 

La surveillance des courbes de remplissage du réservoir permet de régler les temporisations de cadencement de pompage avec la meilleure efficacité possible.

L'application de supervision a été entièrement créée par le responsable de la maintenance électrique, après une formation initiale de trois jours :"La maîtrise de l'application nous permet d'ajuster le paramétrage à nos besoins concrets, et de le faire évoluer sans recourir à des prestataires extérieurs à l'entreprise". Ayant eu l'occasion de travailler précédemment avec un logiciel de supervision américain très connu, il précise : "Par rapport à mon expérience passée, j'ai trouvé TOPKAPI particulièrement facile d’emploi. Les synoptiques s'utilisent de façon très intuitive, et l'on passe aisément du paramétrage à l'exploitation sans craindre d'effectuer de fausses manœuvres mettant en péril l'intégrité de l'application".

Après une année d'exploitation où les améliorations les plus faciles à mettre en œuvre et les plus bénéfiques ont été réalisées, il reste encore beaucoup de gisements (c'est le mot !) de productivité à explorer en affinant l'usage de TOPKAPI : calculs pour élaboration automatique d'alertes, bilans, etc...