INTERFACAGE SIG – TOPKAPI

TOPKAPI propose en standard les outils pour intégrer dans ses IHM les interfaces de cartographie de tout SIG (Système d’Information Géographique) possédant un connecteur WMS(1). Retour d’expérience avec Lille Métropole et le SIG ArcGIS.


La direction de l’Eau de Lille Métropole
exploite plus de 650 ouvrages (postes de refoulement, postes de relevage, bassins, pluviomètres) supervisés depuis 2006 par une solution TOPKAPI client /serveur redondante.

Face à un tel patrimoine disséminé sur un large territoire et pour mutualiser ses outils informatiques d’exploitation, le choix a été fait en 2012 de lier la supervision et le SIG ArcGIS édité par la société ESRI. Le principe est simple : afficher dans les synoptiques de TOPKAPI des fonds de plans cartographiques servis dynamiquement par le SIG.

L’intérêt de cet interfaçage est multiple, souligne l’équipe technique de Lille Métropole. "Combiner informations techniques et géographiques permet de mieux appréhender le réseau hydraulique et les interactions entre les différents ouvrages, identifier rapidement la cause d’un dysfonctionnement et déclencher une action de maintenance au bon endroit". Les informations de cartographie évoluent en permanence et plutôt que de les mettre à jour régulièrement dans TOPKAPI (via l’import de fichiers) il est plus intéressant de les obtenir directement en temps réel en les demandant au SIG référent.

Le connecteur WMS des deux logiciels utilise un protocole de communication standardisé spécifié par l’Open Geospatial Consortium, qui œuvre pour le développement et la promotion de standards ouverts afin de garantir l'interopérabilité des contenus, des services et des échanges de données géographiques.

Le paramétrage dans TOPKAPI, simple, se limite à la saisie des coordonnées des points de référence pour afficher la portion de carte souhaitée et au choix des couches du SIG à exploiter (plus de 30 couches créées par Métropole Lille dans ArcGIS).

Pour éviter de surcharger inutilement les vues synoptiques, les objets graphiques disposent de conditions d’affichage (selon le degré de zoom) permettant de les afficher automatiquement au fur et à mesure que la vue est détaillée.

Les applications nécessitant l’interfaçage de l’outil de supervision avec un SIG sont multiples : électricité, gaz, réseau d’eau potable, réseau d’assainissement, télécommunications, ... Le connecteur cartographie WMS est disponible en standard sur toute licence depuis la version 5.0 de TOPKAPI.

(1) Web Map Service